Cette question peut prêter à sourire…. elle devrait par contre vous faire réfléchir également.

 

Trouver la motivation

 

 

Pourquoi s’entraîner ? Pourquoi vouloir « tenir la forme » ?

Bien souvent les personnes oublient que le véhicule qui leur servira à investir n’est autre qu’eux-mêmes. Le corps humain est d’une conception incroyablement affûtée. Vous connaissez sûrement la « pyramide de Maslow » qui représente les besoins dans leur ordre de priorité pour un humain normalement constitué.

 

Pyramide de Maslow

 

 

En premier lieu, on retrouve les besoins physiologiques comme manger ou dormir. Le fait que ces besoins soient en première base montre leur importance PRI-MOR-DIALE.

Autre pyramide utile est la pyramide ascensionnelle. Cette image est très importante pour moi. Je l’ai découverte lorsque j’ai acheté une de mes premières formations. Il s’agissait de la formation de Mickaël FERRARI. Aujourd’hui, ce monsieur est très connu dans le monde de l’investissement immobilier « new âge ». (Je vous mettrai le lien en bas de cet article)

A cet époque, j’étais au chômage, logé chez ma belle-mère avec ma femme et mes deux enfants. Ma belle-mère n’étant pas un modèle de positivisme, je me devais de trouver la force de créer, d’espérer pour décrocher un bon job qui me permettrait de réaliser mes plus grands rêves.

 

 

Formation efficacité zen de Mickaël FERRARI

 

 

Cette pyramide explique que pour résoudre des problèmes émotionnels, vous devrez vous concentrer sur votre physique. Pour améliorer votre intellect, vous devrez œuvrer sur votre côté émotionnel et le maîtriser. Dans mon cas, j’étais pas au meilleur de ma forme émotionnelle, j’ai donc œuvrer sur mon physique et cela a fonctionné !

J’ai commencé à reprendre les footings en courant un petit quart-d’heure voire vingt minutes tous les jours. (eh oui ! j’avais le temps lol)

J’ai remarqué qu’à chaque fois que je revenais de mon footing, une bonne nouvelle m’attendait à la maison. Aussi incroyable que cela puisse paraître. Un coup, j’apprenais que je venais de vendre trois livres, une autre fois, j’avais obtenu un rendez-vous d’embauche. C’était fascinant.

Autre chose, il est très important de bien manger. « On est ce que l’on mange ». Si vous vous gorgez de Nutella, arrêtez tout de suite. Je fus moi-même un très gros consommateur de cette marque de pâte à tartiner puisque j’avais calculé que j’en consommais pas moins de 56 kg / an ! Alors, arrêtez vous aussi !

En plus, d’aider la planète vous vous aiderez vous-mêmes. Si vous buvez des sodas à chaque repas, arrêtez progressivement. Le sucre raffiné est cinq fois plus addictif que la cocaïne. Vous éprouvez des difficultés à stopper ? C’est tout à fait normal. Néanmoins, vous devez être plus fort que cela ! Commencez pas stopper le soda au souper, puis progressivement vous stopperez tout soda pour n’en boire qu’occasionnellement. Vous verrez que par la suite, vous n’en boirez qu’en de rares occasions seulement tellement le sucre vous dégoûtera. (Je vous parie mon slip préféré ! )

Vous comprenez donc que, pour moi, l’investissement dans son corps physique, est le premier à faire. 

 

 

 

 

Le sport, un choix de vie

 

 

 

Il ne s’agit pas là d’en faire votre métier. Vous n’avez pas besoin de devenir bodybuilder comme Schwarzenegger sauf si bien entendu c’est votre choix de vie.

J’ai rencontré beaucoup de personnes qui se refusent à prendre les escaliers lorsqu’on le leur propose par exemple. Pourquoi ? Il est vrai que monter les marches fait mal aux cuisses. Et alors ?

La paresse n’est rien d’autre que l’habitude de se reposer avant de travailler disait Jules RENARD. Et c’est vrai ! Lorsque vos collègues vous proposent de courir, partez avec eux. Lorsque vous devez opter entre une activité sportive et une activité non sportive, préférez la première. Vous ne vous en porterez que mieux…

Sur le site pourlascience.fr on peut lire « Pratiquer une activité physique régulière renforce notre organisme, réduit le risque de nombreuses maladies et améliore notre moral. « 

On y lit également « On s’est aussi aperçu qu’il n’est pas besoin d’être un adepte du triathlon pour recueillir les fruits de l’exercice physique. Il y a 20 ans, les experts en médecine préventive ne prônaient que l’activité intense. Aujourd’hui, ils insistent aussi sur les bénéfices de séances régulières et modérées. L’une d’entre nous (JoAnn Manson) a contribué à démontrer les bienfaits comparables, sur la santé, de l’exercice physique intense ou non, dans le cadre d’études à grande échelle.

Conduites de 1976 à 1989, ces études, réalisées sur 238 000 infirmières volontaires, sont parmi les plus vastes menées sur les facteurs influant sur la santé des femmes. À partir de leurs données et d’autres, les dernières directives relatives à l’exercice physique de l’Organisation mondiale de la santé, publiées en 2010, recommandent de pratiquer au moins deux heures et demie d’activité modérée par semaine (la marche rapide, par exemple) ou une heure et quart d’une activité d’endurance soutenue, tel le jogging, une fois par semaine, ainsi que des exercices de renforcement musculaire au moins deux jours par semaine. »

 

 

 

 

La motivation, votre carburant illimité

S’il est des choses qui sont payantes, il en existe d’autres qui sont totalement illimitées. L’amour par exemple, ne semble avoir aucune limite, l’air que l’on respire est gratuit. La motivation est un carburant illimité également. Aussi longtemps que le mental le tient, le véhicule suit sa route.

On en vient à la réponse à la question de cet article. La fréquentation des salles de sport en été baisse car les gens sont devant l’échec de leur objectif. Ils sont en vacances et en profitent pour se dire  » je reprendrai à la rentrée ». Mais cela ne témoigne pas de leur motivation mais plutôt de leur manque d’objectivité. Ils se sont inscrits au début de l’année en se disant « j’ai jusqu’à juin pour me dessiner une tablette de chocolat sur le ventre » et se faisant, ils ont remarqué à l’orée de juin que la tablette n’était pas là. Que font-ils à ce moment ? Ils arrêtent la route sur laquelle ils étaient. Malheureusement, reprendre à la rentrée nécessitera qu’ils recommencent leur entraînement quelques étapes avant.

Au final, ils ont fait du sport de janvier à juin, ont abandonné en juillet – août et reprendront en septembre- octobre là où ils le souhaitent. Je vois ces personnes tous les jours en salle. Ce sont celles qui font du vélo en regardant leur téléphone portable ou  bien les quarantenaires qui demandent aux petits jeunes comment fonctionne telle ou telle machine. Ces personnes se voilent la face. Ne soyez pas ces personnes. Bossez dur, bossez l’été car vous serez plus tranquilles avec la fréquentation qui baisse. Au final, pour celui qui n’abandonne jamais sa route, cette dernière semble plus facile à arpenter.

On termine par une citation comme toujours. J’aime Antoine de Saint-Exupéry, c’est pourquoi je vous donne cette citation qui résume à elle seule, le pouvoir de la volonté :

 

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.

 

RENDEZ VOTRE AVENIR POSSIBLE !